Les spectacles et animations

La saison culturelle d'Autun

Renseignements/Billetterie : Théâtre municipal, place du Champ de Mars à Autun
Tél. 03 85 86 2000 saison.culturelle@autun.com
Mercredi, jeudi et vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30

De septembre à juin, l’office municipal de la Culture d’Autun propose un programme varié de concerts, pièces de théâtre, spectacles pour la jeunesse, one man show, etc.
Ils se déroulent au théâtre municipal, salle de l’Hexagone ou à l’Eduen.

Téléchargez le dépliant de présentation synthétique de tous les spectacles de la saison 2016-2017

Téléchargez la brochure complète de la saison culturelle 2016-2017

Au quotidien, retrouvez les spectacles dans l’agenda.

Chaque spectacle demande une préparation minutieuse de la part des agents techniques du théâtre. En une minute, découvrez leur travail en visionnant la vidéo ci dessous.

La saison au fil des spectacles

Vendredi 23 septembre - Fanfare du 27e bataillon de chasseurs alpins (concert)

20h30 • Hexagone 
Gratuit - Durée 2 h

La réputation de cette formation de l’Armée de Terre, dernière et unique fanfare des chasseurs alpins, comptant près d’une trentaine de musiciens, n’est plus à faire, tant en France qu’à l’étranger !
Si vous jugiez les musiques militaires ennuyeuses, ravisez-vous ! La fanfare du 27e BCA va mettre à coup sûr vos appréhensions au placard ! Apres une entrée militaire comme le veut la tradition, ces musiciens revisiteront de grands classiques, enchainant des tubes sur des sketchs et chorégraphies pigmentant une mise en scène déjà très dynamique… cors des Alpes, percussions, accompagnés de diaporamas, clips vidéo, jeux de lumière harmoniseront ce programme musical, cocktail savamment dosé pour un pur moment de plaisir. 
En partenariat avec le lycée militaire

Samedi 24 septembre - Le chœur de l’Armée française (concert)

20h30 • Hexagone 
8/5€ - Durée 1 h 15

Formation spéciale de la Garde républicaine et chœur officiel de la République, le chœur de l’Armée française représente, de par son caractère original et unique, l’un des fleurons de la culture dans les armées.Unique chœur d’hommes professionnel en France, il est compose de 45 chanteurs recrutes parmi l’élite des professionnels français. Son répertoire, qui s’étend de la chanson traditionnelle et populaire aux grandes œuvres classiques lyriques composées pour voix d’hommes, a fait l’objet de plusieurs enregistrements dont certains ont été salués par la critique et récompensés.
Direction : commandant Aurore Tillac
En partenariat avec le lycée militaire

Samedi 1er octobre - Pianistologie (théâtre musical) Lancement de la saison

18h • Théâtre municipal
Gratuit - Durée 1 h 15

Le complexe est bien connu du monde du show-business : les musiciens rêvent de one-man show et les comiques regrettent de ne pas savoir jouer d’instrument. Mais ça, c’était avant. Avant Pianistologie, la réjouissante psychanalyse de Simon Fache où le piano remplace le divan et où le public est invité à écouter aux portes. En gymnastique, on appelle cela le grand écart. Et de la souplesse, Simon Fache n’en manque pas. Comme le prouvent le générique de Mac Gyver et les sonates de Chopin que le musicien virtuose dégaine avec autant de déférence.
Lorsque ce dernier se permet d’ailleurs de confondre Wolfgang Jackson avec Michael Mozart ou encore de créditer Blanche-Neige au générique de 9 semaines et ½ , ca n’est pas par goût gratuit de la querelle, mais pour la simple et bonne raison qu’il peut se le permettre. Simon Fache est le premier musicien qui, non seulement, prouve que l’habit ne fait pas le moine mais que l’on peut, surtout, allègrement déconner en queue de pie.
Simon Fache (piano)

Crédit photo : Pianistologie – By Thierry Berthou

Jeudi 13 octobre - Œuvrer (théâtre)

20h30 • Théâtre municipal 
Tarifs 15/13/11€ - Durée 1 h 20

Il s’agit de mener une réflexion sur le travail et la valeur de l’argent, en co-construisant un projet avec différents partenaires :  Office Municipal de la Culture d’Autun, DRAC (dans le cadre du CLEA – Voir ci-après), personnel de la Cohésion sociale et urbaine d’Autun (pour mener un travail intergénérationnel), élèves et enseignants, artistes.
« Œuvrer » questionne avec poésie et émerveillement la place occupée par le travail dans la vie de chacun. La pièce nous plonge dans le quotidien d’un couple moderne : à travers des situations cocasses sur le chantier de leur maison, ces personnages confrontent leur vision du travail et la place qu’il occupe dans leur vie. C’est sur la distinction entre les mots « œuvrer »  et «  travailler » que le spectacle se construit. Œuvrer, c’est quand la force de travail dont on dispose s’applique à construire, que ce soit une maison, une éducation, une organisation, un service.
Portant à la scène une écriture tissée de témoignages, Laure Bonnet nous offre une fiction dont les personnages incarnent une partie de ces problématiques, dans un spectacle nourri d’images et de musiques.
Retrouvez les Tréteaux de France à L’Arc au Creusot dans « L’avaleur » les 13, 14 et 15 décembre 2016 à 20h30
Une production Tréteaux de France - Centre dramatique national

Crédit photo : JC Bardot

Dimanche 23 octobre - Un fil à la patte (théâtre)

17h • Théâtre municipal
Tarifs 20/18/16€ - Durée 1 h 35

Un célèbre vaudeville revisite par neuf comédiens de talent. Fernand Bois d’Enghien, homme courtois et séducteur, est l’amant d’une chanteuse. Mais séduit par le patrimoine de la magnifique Viviane Duverger, il a décidé de rompre avec la première pour se marier avec la seconde, ce qui entraînera de nombreux rebondissements. Cette comédie en trois actes a été écrite par Georges Feydeau en 1894. Dès sa sortie, elle a connu un immense succès.
Amateurs de Feydeau, et plus largement de comédie, vous ne pouvez sous aucun prétexte passer a cote de ce « Un fil à la patte » de la compagnie Viva.

Crédit photo : Anthony Magnier

Mercredi 26 octobre - Le titre est dans le coffre  (spectacle clownesque)

15h • Théâtre municipal
Tarifs 15/13/11 € - Durée 1 h 15

Un petit bourgeois maniaque de la propreté, un cousin de province mal léché, un inspecteur so bristish et un pique-assiette culotté : tout ce petit monde se retrouve dans l’anti-chambre d’un vaudeville. Est-on chez Feydeau ?  Pas vraiment. Si tous les ingrédients propres au genre sont réunis (le canapé, le guéridon et la porte battante) c’est pour permettre aux acteurs de jouer avec la convention au profit de l’absurde et de la dérision. Monsieur Bertrand vit seul. Son quotidien, réglé comme du papier à musique, est pimenté par les visites de son seul ami Manivel, sorte de clochard fourbe et malin. Aussi quand Monsieur Bertrand reçoit en héritage le coffre (mais sans la clé !) de son défunt père, sa vie bascule...
Comique de situation, quiproquos, gags, détournement d’objets, la convention théâtrale est ici poussée à l’extrême, jusqu’à des zones de turbulences où le rire le dispute à la poésie.
Compagnie D’un Acteur, l’Autre

Samedi 5 novembre - Dino fait son crooner Shirley fait sa crâneuse (humour et chanson)
Shirley et Dino

 20h30 • Théâtre municipal
Tarifs 25/23/21 € - Durée 1 h 50

Les parents de Gilles (Dino) sont italiens. Enfant, il écoute les magnifiques mélodies que diffuse le transistor réglé en permanence sur la station Radio Italia. Un spectacle original où la chanson croise la comédie (à l’italienne), où Gilles raconte sa famille. Dino interpelle son public, le public répond, on blague, on se dévoile, on rit, on s’émeut, on voyage. Et Shirley profite du show de Dino pour faire sa crâneuse !
En Italie, cuisiner c’est sacré ! Gilles donne à chaque représentation le secret de la recette de la sauce tomate de sa grand-mère, la nona. Il la mitonne sur scène et pour rester fidèle à la générosité italienne, le public est convié, à la fin de la représentation, à manger les pâtes.
La présence de quatre musiciens enrichit le spectacle, Alvaro Bello guitariste, Benoîst Raffin percussionniste, Arnaud Sacase saxophoniste et Vadim Sher-pianiste. Issus d’univers musicaux différents, ils mêlent leur savoir-faire et harmonisent leur style afin de servir au mieux la subtilité des mélodies italiennes.
Achille Tonic Productions

Crédit photo : Didier Pallagès

Mercredi 9 novembre - Mauvêtu, grognard (14-18) (théâtre)

20h30 • Théâtre municipal
Gratuit - Durée 1 h 30

Suivez les pas de Philibert Mauvêtu, natif de Vermenoux, commune imaginaire du canton de Lormes, de la fin de ses « neuf jours de rab’ » à la caserne de Cosne à la Toussaint 1913… jusqu’au 11 novembre 1918 à Vermenoux. Un périple de cinq années, road movie qu’il ne se serait jamais imaginé effectuer… si on lui avait dit avant !
Contre son gré et malgré son âge avancé… (37 ans, sic !) Mauvêtu, pris dans la mobilisation générale, erre de Cosne à Nevers, de Nevers à Gray, de Gray à Vesoul, de Vesoul à Commercy… pour échouer dans une tranchée de première ligne de la Woëvre. Quand les canons se taisent, le monde a changé… Et Mauvêtu n’est plus le même. Il s’est enrichi ! Un portrait rare et attachant d’un Poilu du Morvan exécuté tout en nuances par l’homme de lettres de Lormes, Henri Bachelin.
Compagnie du Globe

Vendredi 11 novembre - Concert de l’harmonie du Grand Autunois Morvan  (concert)

17h • Hexagone
Gratuit - Durée 1 h 30

« Musiques et chants de poilus »
Avec la participation des élèves et le chœur adulte du conservatoire de musique du Grand Autunois Morvan.
Direction : Nicolas Monin et Véronique Lancien

Du 14 au 18 novembre - Les tritons prendront l’avion (théâtre)


Résidence d’artistes

La Ville d’Autun, dans le cadre de ses missions et dans le souci d’accompagner toutes nouvelles initiatives de nature à favoriser le développement de la culture sur son territoire, s’associe à l’OMC afin de porter un projet de résidence-création et d’actions culturelles. La résidence a pour objet d’accueillir des artistes en leur permettant de finaliser, dans de réelles conditions, la création de leur prochain spectacle. Programmation du spectacle à l’automne 2017
Patrick Grégoire travaille sur un projet théâtral autour de la création de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Il a réalisé une trentaine d’heures d’enregistrements de paysans résidant sur le site, de pilotes de ligne, de juristes, de politiques, de spécialistes des travaux publics... Dans la lignée de Brecht et de Chaplin, qui ont joué de l’humour afin de traiter des sujets sociétaux, l’écriture de la pièce revendiquera la liberté de l’insolence, la légèreté de l’impertinence. S’inscrivant dans la filiation de « Métallos et dégraisseurs », elle mettra en présence quatre comédiens. Chacun d’eux aura un rôle principal archétypal et des rôles annexes. Il passera très rapidement de l’un à l’autre, toujours en rupture, comme il quittera rapidement et régulièrement son emploi de comédien pour prendre celui de narrateur.
Le 26 juin 2016, les habitants de la Loire Atlantique se sont prononcés à une très large majorité (+ de 55 %) pour la création d’un aéroport sur le site de Notre-Dame-des-Landes.
Compagnie L’Estaminet Rouge
Avec Raphaël Thiery

Vendredi 18 novembre - Le fond de l’air effraie (humour)
Sophia Aram

20h30 • L’Arc - Le Creusot
En partenariat avec L’Arc du Creusot : Formule billet d’entrée et bus : 18/16/14 € - Sur réservation au théâtre municipal – Départ 19h30 parking de l’hôtel de ville
Durée 1 h 20

Une plume cinglante, un rire engagé, un sens aiguisé de la formule... Jonglant entre la revue de presse, le stand-up et les sketchs, Sophia Aram brosse le portrait grinçant de notre époque et de nombreux personnages publics qui se débattent tant bien que mal dans l’air du temps. Croqueuse d’actualité dans la matinale de France Inter, l’humoriste revient à l’exercice du one-woman show. Avec « un sourire angélique mais des dents de pitbull », elle peste contre les absurdités de ce monde, « à l’heure où une marque d’eau minérale a plus d’abonnés sur Twitter que n’importe quel prix Nobel, où « intello » est devenu une insulte, où le djihad commence sur Facebook, où les bobos traquent les traces de gluten dans le chou frisé et où Zemmour réhabilite Pétain... »

Crédit photo : Benoit Cambillard

26 et 27 novembre - Yves Jamait – Je me souviens… (chanson française)

Samedi 26 novembre - 20h30 • Théâtre municipal
Dimanche 27 novembre - 17h • Théâtre municipal
Tarifs : 20/18/16 € - Durée 2 h

Jamait n’aime pas dire « je me souviens » pour rappeler à lui le bon vieux temps. Ses « je me souviens » sont toujours au présent, font l’inventaire de ce qui le constitue, remontent le fil d’où il vient. « Ce n’est pas nostalgique, prévient-il. C’est comme Georges Perec, pour savoir sur quel socle on est bâti. » On trouve dans Je me souviens des fidélités évidentes au Jamait que l’on fréquente depuis De verre en vers, son premier album paru en 2003, et le mouvement irrésistible de l’écriture qui évolue, des angles de vue qui se multiplient, des images qui se précisent toujours plus. La plupart des treize chansons évoquent d’une manière ou d’une autre le temps qui passe, les surprises de l’oubli, la fugacité des choses. Jamait poursuit son chemin, cette aventure de mots que l’on chante et qui rencontrent la vie d’inconnus. Et il y aura du Jamait quand, à leur tour, ils diront « je me souviens ». 
Nevermind Productions

Crédit photo : Photo © Wagram / Grégory Favre pour Thomas Nowak Consulting

Samedi 3 décembre - Féeries en chœur (concert)
Dans le cadre des Féeries de Noël

18h • Parvis de l’hôtel de ville
Gratuit

Avec la participation de Serge-Félix Tchicaya
Dans le cadre de ses Féeries de Noël, la ville d’Autun propose un concert populaire intitulé « Féeries en Choeur », en partenariat avec la Fédération Musicale de Saône et Loire.
Pour cette édition 2016, les Féeries en Choeur accueilleront des chanteurs du département de Saône et Loire mais également du Jura. Ouvert à tous, cet évènement est l’occasion de redécouvrir des chants traditionnels de Noël mais aussi de grands standards du répertoire gospel ! 
Vous aimez chanter ! Renseignements : dce@autun.com

 Samedi 3 décembre - La belle et la bête (danse classique)

20h30 • L’Arc - Le Creusot
En partenariat avec L’Arc du Creusot : Formule billet d’entrée et bus : 18/16/14 € - Sur réservation au théâtre municipal – Départ 19h30 parking de l’hôtel de ville
Durée 1 h 15

Après le succès de Cendrillon, les 22 danseurs du Malandain Ballet Biarritz revisitent à nouveau un conte, portés par le lyrisme de la musique de Tchaïkovski. Pour sauver son père, la Belle accepte d’être l’otage de la Bête, jusqu’au jour où elle s’aperçoit que, derrière le masque du monstre, vit et souffre un être humain digne d’amour. Dans le prolongement de la version de Jean Cocteau qui se focalise sur les démons intérieurs, Thierry Malandain choisit de délivrer la Bête « pour qu’elle puisse épouser la Belle sous un soleil ardent. » Un « grand jeté » dans le merveilleux qui invite à préférer la bonté à la beauté.

Vendredi 16 décembre - Maîtrise de la cathédrale d’Autun (concert vocal)
Dans le cadre des Féeries de Noël

20h30 • Eglise Saint-Jean
Libre participation aux frais - Durée 1 h 30

La Maîtrise de la Cathédrale d’Autun, depuis le VIIe siècle reste fidèle à sa vocation au service de la liturgie, la formation, la création et la diffusion artistique. Au coeur de la Bourgogne et d’un patrimoine exceptionnel, elle est enracinée dans l’histoire et tournée vers l’avenir de par son projet maîtrisien intergénérationnel. Elle offre aux élèves inscrits en cursus Maîtrisien à l’École et Collège du Saint Sacrement, dès le primaire, une formation musicale complète (chant choral, technique vocale et formation musicale) dans le cadre de leur enseignement scolaire traditionnel.
Cinq ensembles se produiront :

  • La Pré-Maîtrise / École de chant
  • La Maîtrise Choeur de filles
  • La Maîtrise Choeur de garçons
  • Le Jeune Choeur
  • Le Choeur de la Maîtrise

Mardi 20 décembre - Blanche Neige et moi (comédie musicale familiale)
Dans le cadre des Féeries de Noël

15h • Théâtre municipal 
Gratuit  - Sur réservation  - Durée 1 h 15

Rien ne manque du conte traditionnel : le chasseur et la forêt, la reine maléfique et la pomme, le prince et son fol amour... mais tout y est plus drôle, plus fou, plus poétique, plus décalé... plus crazyyy !
"Une relecture totalement crazy du fameux conte de Grimm. Les auteurs et comédiens emballent toute la famille avec leur version 2.0 dans laquelle les robes de princesses ont disparu, le miroir est un Ipad, et les sept nains condensés dans un seul personnage un brin schizophrène." Pariscope
Compagnie La Servante

Dimanche 29 janvier - Miss Carpenter (spectacle musical)
Avec Marianne James

17h*  • Théâtre municipal
Tarifs 25/23/21 €  - Durée 1 h 30

Miss Carpenter n’a pas l’âge de ses artères et se voit toujours l’actrice belle et admirée qu’elle était... au milieu du XXe siècle. Mais le temps et ses outrages - et surtout la crise et les huissiers - l’obligent un jour à sortir la Jaguar pour aller décrocher un rôle.
Marianne James retrouve un personnage à sa démesure, dix ans après avoir incarné la cantatrice Ulrika Von Glott. Un grand éclat de rire ! Co-écrit par Marianne James et Sébastien Marnier, ce spectacle excentrique dans la veine de la série Absolutely Fabulous, est un grand éclat de rire !
En accord avec Filprod
*16h – Changement d’horaire pour raisons techniques

Crédit photo : Stephanekerrad-kbstudios

Jeudi 9 février - Dom Juan 2.0 (théâtre)

20h30 • Théâtre municipal
Tarifs 18/16/14 € - Durée 1 h 35

Sept comédiens, cinq hommes et deux femmes, interprètent cette comédie qui compte une vingtaine de rôles. L’acteur ici ne se cache pas derrière son rôle, il existe en tant que tel, il est là pour nous raconter une histoire. À l’heure du numérique, d’internet 2.0 et des communications virtuelles, où les relations se tissent par écrans interposés, réseaux sociaux et plateformes de rencontres, que reste-t-il des rapports humains, sincères et spontanés ? Respect du texte, entrecoupé de réflexions et commentaires qui viennent éclairer les choix de mise en scène. Notre Dom - Juan 2.0 est coloré, virevoltant, extravagant et actuel ! Embarquez aux côtés de nos comédiens qui redécouvrent avec vous cette pièce de Molière, une des plus controversées de l’époque et pourtant si frappante de pertinence aujourd’hui. Laissez-vous séduire par le talent et l’énergie de ces sept acteurs, sept personnalités marquantes dans leurs différences et leurs contradictions.
Compagnie des Asphodèles

Pour préparer ce spectacle, assistez à la conférence de l'UTB sur Molière le 26 janvier 2017 à l’Hexagone

Crédit photo : Jean-Marie Refflé

Jeudi 16 février - Miléna Milagro (théâtre)

20h30 • Théâtre municipal
Tarifs 15/13/11 € - Durée 1 h 10

Au travers de souvenirs à rebours, Miléna Milagro raconte et revit des moments clés de sa vie de gitane. Depuis sa naissance elle est la « Mal aimée » parmi les siens. Elle en ignore la raison. À 16 ans elle quitte parents, clan et Espagne et se retrouve lâchée sur un quai de gare à Paris. Elle va y passer la plus grande partie de sa vie. Aujourd’hui, à 55 ans, elle se raconte, sa vie parisienne, son enfance, le carnet mémoire transmis de mères en filles, elle nous raconte les rencontres, l’amitié avec France, infirmière providentielle, les raisons de sa « pré » destinée de bouc émissaire.
Un destin semé d’embûches, d’aventures et de rencontres avec des personnages hauts en couleurs.
Compagnie Trash Harmonie

Mardi 28 février - La grande panthère noire (conte indien)

15h • Théâtre municipal
Tarifs 15/13/11 € - Durée 1h
Pour toute la famille

La grande panthère noire a faim. Elle sort de la jungle, elle va au village et mange : un énorme éléphant, une poule noire, une vache blanche. Les villageois sont en colère : la grande panthère noire a mangé leur vache sacrée. Ce désordre réveille les divinités. Ce conte va faire vivre en marionnette d’ombre, musique et danse indienne, la course poursuite des hommes chassant la grande panthère noire qui elle-même chasse la vache. Les divinités se disputent sur les droits du sacré et ceux de la nature.
Un conte drôle, coloré, sensible, poétique et philosophique, en théâtre d’ombre, raconté en musique et dansé pour faire découvrir l’incroyable richesse des arts indiens aux jeunes enfants, et qui amusera et fera réfléchir les adultes accompagnants.
Compagnie Splanchnik

Vendredi 10 mars - Tout sur les femmes (théâtre)

20h30 • Théâtre municipal
Tarifs 15/13/11 €  - Durée 1 h 15

Cette pièce très originale nous emmène à travers diverses histoires de femmes de tous les âges, dans une mise en scène dynamique fort réussie. Porté par trois jeunes comédiennes talentueuses, retrouvez un texte plein d’émotions qui fait passer du rire aux larmes. Sensationnelles interprètes qui se glissent dans la peau d’un personnage, puis d’un autre, avec tout ce qu’il faut de nuances et de naturel. Moment de théâtre de belle intensité !
Compagnie du soir

Mercredi 15 mars - Le cirque Minimum (spectacle musical )

15h • Hexagone
Tarifs 6/3 € - Durée  50 min

Venez découvrir «Le CiRQue MiNiMuM» !
Un spectacle unique où le plus grand dompteur de tous les temps, Olibrius MACADAM, et son assistant Johnny BISCOTT, vont tenter l’exploit d’apprivoiser les émotions les plus féroces ! Le fouet aura-t-il raison des sentiments les plus incontrôlables ? Sous vos yeux ébahis, nos héros vont libérer ces émotions jusque-là solidement enfermées dans leur cage ! Mais dompter l’indomptable peut s’avérer périlleux et réserver bien des surprises... La première fois que Johnny Biscott a serré la main d’Olibrius Macadam, c’était pour le sortir de ventre d’un tigre du Bengale. Reconnaissant, le dompteur l’a immédiatement engagé en tant qu’assistant. Toujours accompagné de sa guitare et de sa bienveillance, il est le garant du succès de leurs aventures extraordinaires. Le plus grand dompteur de tous les temps, Olibrius Macadam, aime se promener avec le monstre du Loch Ness sans qu’il tire sur sa laisse. Rien ne résiste à son fouet. Il dompte tout, les petites comme les gosses bêtes.
Compagnie Jarnicoton

Du 24 au 26 mars - Festival de printemps 2017

Théâtre municipal
Pass Festival : 45€ - Tarifs par spectacle

Le Festival de printemps rassemble des artistes d’horizons divers, tous unis par la même passion de la musique. Son ambition est de favoriser la diffusion de la pratique artistique et culturelle dans sa diversité. Aussi, durant ce temps fort, le public est invité à rencontrer des artistes de renommée internationale mais aussi des jeunes talents de demain, notamment lors des concerts présentés par les conservatoires de musique et ensembles de la région.
Un Pass festival vous permettra de bénéficier de l’ensemble de ces rendez-vous dans une formule défiant toute concurrence !

Sun & Moon

Vendredi 24 mars - 20h30 • Théâtre municipal
Tarifs 15/13/11 € - Durée 1h30

Pendant anglo-saxon de l’opéra-comique à la française, le musical puise son inspiration dans les grandes histoires de la littérature française, avec Voltaire, Victor Hugo ou Gaston Leroux. Magnifiées en musique dans un répertoire lyrique classique par des grands compositeurs tels Bernstein et Webber, ces oeuvres sont désormais un trait d’union entre les cultures de France, de Grande-Bretagne et des Etats-Unis. Ce récital est une rencontre avec ces personnages crées par les plus grandes plumes.
Fleur Mino (soprano) - Juan-Carlos Echeverry (ténor) - Katarzyna Alemany (violoncelle)  -Kevin Amos (piano)

Thibault Cauvin

Samedi 25 mars  - 20h30 • Théâtre municipal
Tarifs 15/13/11 €  - Durée 1 h 20 
Master class

Thibault Cauvin est assurément l’un des musiciens les plus talentueux, charismatiques et demandés du moment. Embarqué dans une tournée sans fin il y a plus de dix ans, le menant dans près de 120 pays, il se produit en soliste sur les plus prestigieuses scènes de New York, Shanghai, Moscou, Londres, Paris et bien d’autres. À 30 ans, Thibault porte la guitare classique toujours plus loin. Son jeu inspiré, expressif et éminemment naturel ne peut que réunir les publics, rassembler les générations et faire tomber les frontières. Cette guitare éclectique et populaire, jeune venue dans le monde de la musique classique, devient vraisemblablement la reine du XXIe siècle ! Thibault Cauvin est le seul musicien au monde à avoir remporté 36 prix internationaux, avant l’âge de 20 ans.
Artiste Sony Music

Crédit photo : BBenant

Quatuor à cordes Wassily

Dimanche 26 mars - 15h • Salle Colonel Lévêque
Tarifs 15/13/11 €  - Durée 1 h

Le quatuor Wassily s’est formé en 2012 au CNSMD de Lyon. Depuis sa création, il étudie dans la classe d’Agnès Sulem, premier violon du quatuor Rosamonde et auprès de Yovan Markovitch, violoncelliste du quatuor Danel et ancien membre du quatuor Ysaÿe.
Le quatuor a participé à de nombreuses manifestations musicales prestigieuses telles les Cordes en Ballade du quatuor Debussy ou le festival La Belle Saison. Le répertoire de concert du quatuor Wassily couvre un large éventail : de nombreux quatuors des époques classique et romantique mais aussi des oeuvres des dernières décennies. L’occasion de retrouver Antoine Brun, jeune violoniste autunois, qui débute une carrière prometteuse.

Tout s’arrange !
Les Trompettes de Lyon

Dimanche 26 mars - 17h - Théâtre municipal (Salle colonel Lévêque à 11h : échanges autour du spectacle avec les musiciens)
Tarifs 15/13/11 €  - Durée 1 h 15

Dans cette nouvelle création, Les Trompettes de Lyon poursuivent leur exploration du grand répertoire avec la relecture d’airs connus dans des arrangements virtuoses pour cinq trompettes. Cette fois-ci les oeuvres sont interprétées tout d’abord dans leur version classique, puis présentées dans des styles anachroniques et décalés. Le spectacle propose de revisiter ainsi les pièces les plus célèbres de Dvorak, Bach, Strauss, Schubert, Chopin, Vivaldi, Mozart, Pachelbel, Berlioz, Bizet, ces airs incontournables de notre patrimoine collectif que chacun peut fredonner. L’occasion d’en redécouvrir les auteurs et de réviser nos classiques avec surprise, divertissement et enrichissement. Les musiciens s’offrent une liberté totale pour aborder ces « arrangements-dérangés » où la performance musicale, la théâtralité et la chorégraphie avancent «de concert».

Crédit photo : David-Bonnet

Jeudi 6 avril - Zig Zag (Théâtre)

20h30 • Théâtre municipal
Tarifs 16/16/14 €  - Durée 1 h 20

Et si vous aviez, durant le même spectacle, la 1ère scène du « Médecin malgré lui » de Molière mise en scène de 3 façons différentes ? ZIGZAG vous propose cela ! Un joli regard sur la mise en scène, une occasion de soulever le rideau de la création et de comprendre les enjeux du choix d’un metteur en scène, dans un spectacle ludique, enjoué et surprenant !
Après la fabuleuse aventure des coquelicots des tranchées de l’an dernier, qui leur a valu le prix du public OFF du Festival d’Avignon 2014 et le Molière 2015 du meilleur spectacle Public, c’est à cette aventure que Les Larrons vous convient avec délectation.
Compagnie Les Larrons

Crédit photo : Chantal Depagne/Palazon

Samedi 22 avril - André Manoukian et Malia (concert jazz)

20h30 • Théâtre municipal
Tarifs 20/18/16 €  - Durée 1 h 15

En 2011, André Manoukian avait déjà conquis le public autunois, il revient accompagné cette fois de la grande chanteuse de Jazz britannique Malia. Native du Malawi, Malia découvre Londres, Ella Fitzgerald et Billie Holiday. Quelques années plus tard, alors qu’elle est serveuse dans un club de jazz de Soho, elle s’empare du micro… le patron lui ordonne de rester sur scène ! Et, lorsqu’elle entend par hasard une chanson de Liane Foly qui la marque profondément, elle contacte aussitôt le compositeur qui n’est autre qu’André Manoukian.
Ce pianiste de jazz, amoureux des voix, dont le parcours va de la Berklee School of Music vers des rivages plus médiatiques (Nouvelle Star, France Inter…) entame alors avec Malia une collaboration sous la forme de concerts piano-voix, reprenant des standards de la soul et du jazz.André Manoukian – Malia, un duo où vous pourrez retrouver entre autres, des reprises de Nina Simone, Etta James ou Billie Holiday. Vous serez séduits par la voix grave et voilée de Malia dont les harmoniques s’envolent au ciel.
Un rendez-vous avec l’émotion pure d’un pianiste sensible, au jeu coloré et d’une voix bouleversante.
Enzo Productions

Crédit photo : Solène Renault

Jeudi 4 mai - Mary Prince (Théâtre)

20h30 • Théâtre municipal
Tarifs 15/13/11 €  - Durée 1 h 15

Seule en scène, Souria Adèle, dans un décor très sobre, nous restitue avec pudeur, de façon brute et immédiate, le témoignage vrai et authentique que Mary Prince a livré, en 1831, sur sa condition d’esclave dans les colonies britanniques, véritable photo d’une période sur laquelle nous n’avons que trop peu de témoignages réels.
Compagnie Man Lala

Pour compléter ce spectacle, assistez aux films diffusés dans le cadre du cycle "Esclavage et cinéma" - Cinéma Arletty Autun (03 85 52 05 54)
Toutes les séances seront suivies d’une analyse par Marcel Dorigny.
Séances scolaires à 14h30 : 4€ par élève, professeurs et accompagnants invités
Séance tout public à 20h30 : entrée 9€

Vendredi 7 octobre 2016
14h30 MOI, DANIEL BLAKE de Ken Loach, Palme d’or 2016
20h30 LA LOI DU MARCHÉ (2015), de Stéphane Brizé`
Analyse : Une histoire du travail : comment en est-on arrivé là ?

Vendredi 9 décembre 2016 - 14h30 et 20h30
LE PASSAGE DU MILIEU (2001) de Guy Deslauriers
Analyse : L’esclavage moderne transatlantique, le regard des esclaves.

Vendredi 3 février 2017 - 14h30 et 20h30
THE BIRTH OF A NATION de Nate Parker
Analyse : L’esclavage moderne transatlantique, le regard des maîtres.

Vendredi 12 mai 2017 - 14h30 et 20h30
ESCLAVAGE MODERNE DE FATOU (de Pepiang Toufdy)
Analyse : Les formes d’esclavage contemporain.

Jeudi 11 mai - 2xGrimm (spectacle musical)

Hexagone - Séance pour les scolaires ouverte au public dans la limite des places disponibles
Pour connaître les horaires, téléphoner au 03 85 86 2000
Tarifs 6/3 € -  Durée 1 h

Autour de la table, il y a le grand silence d’après les voyages, le blanc nécessaire pour que les voyageurs y déposent leurs couleurs. Les 2 voyageurs, si ce n’est eux, c’est donc leurs frères ou leurs doubles, leurs ombres, leurs cousins, ce pourrait être les frères Grimm qui rentrent d’un voyage et qui doivent mettre « au propre » 2 histoires qu’ils ont glanées.
Une histoire de Brême et une de Hamelin qui racontent de la musique. Mais, comme ce ne sont pas tout à fait les frères Grimm, leurs souvenirs ne sont pas si clairs et les entraînent là où ils ne sont pas allés.
Entre poésie bricolée et mélodies impromptues, ils ne savent pas où ils vont, un peu comme les animaux et le joueur de flûte des 2 contes.
Tout Public, à partir de 10 ans
Compagnie Et cetera, etc

Mercredi 17 mai - Thomas Fersen en solo (chanson)

20h30 • L’Arc - Le Creusot
En partenariat avec L’Arc du Creusot : Formule billet d’entrée et bus : 18/16/14 € - Sur réservation au théâtre municipal – Départ 19h30 parking de l’hôtel de ville
Durée 1 h 45

Chanteur, poète, musicien et conteur, Thomas Fersen navigue toujours avec humour et malice sur la fantaisie de la vie. Son humeur joyeuse et vagabonde tire les fils de petites histoires à croquer qu’il chante de sa voix élégamment éraillée en s’accompagnant au piano. C’est la première tournée que Thomas Fersen fait en solo. Depuis plus de 20 ans, cet amoureux des mots fait sonner son univers au rythme de la fable. Sa poésie délicate et pleine de fantaisie joue sur des rimes mélodieuses et dessine des images drôles et légères. Sur scène, il s’amuse toujours malicieusement avec les personnages qu’il invente. Ce concert livre de nouveaux textes qu’il appelle « sketchs en vers » et égrène aux détours de ses nouvelles histoires les chansons les plus connues de son répertoire.

Crédit photo : Marie Taquet

Samedi 20 mai - Carmina Burana (musique classique)

20h30 - L’Eduen

Avec la participation des choeurs du Morvan, du choeur adulte du conservatoire et des élèves instrumentistes du conservatoire du Grand Autunois Morvan, encadrés par le choeur et l’orchestre des Hospices Civils de Lyon.
Direction : Vincent Thomas
L’oeuvre de Carl Orff est fondée sur 24 poèmes médiévaux tirés d’un recueil appelé Carmina Burana, nom qui signifie littéralement : « Poèmes de Beuern » ou « Chants de Beuern », en référence au monastère de Benediktbeuern, où ont été découverts les manuscrits. La majorité de la structure de l’oeuvre est basée sur le concept de la Roue de la Fortune. Le dessin de cette roue, qui se trouve sur la première page du manuscrit, est accompagné de quatre phrases autour de la roue :
« Regnabo, Regno, Regnavi, Sum sine regno » : « Je règnerai, Je règne, J’ai régné, Je suis sans règne »
Les Carmina Burana ont été conçus comme une oeuvre dramatique incluant de la danse, des décors et autres éléments de mise en scène.

Samedi 17 juin - show hip-hop (danse urbaine)

20h30 - L’Eduen

L’atelier hip-hop du Grand Autunois Morvan est né en 1999 au sein des centres sociaux de la ville d’Autun et concerne alors une vingtaine de filles âgées de six à douze ans, exclusivement issues des quartiers d’habitat collectif. Les cours de danse gagnent en notoriété. Aujourd’hui, l’atelier hip-hop accueille plus de 200 élèves. Chaque année, en juin, les élèves se produisent sur la scène de l’Eduen devant près de 1200 spectateurs. Ce show est le fruit d’un travail acharné et respecte chaque année un thème différent, qui détermine les costumes, les décors mais également les musiques.
Mise en scène et encadrement : Florence Diaz-Ruiz et Anthony Moulin

Tarifs

Ils sont variables selon les spectacles - Se reporter à chaque page descriptive

Tarifs réduits
Réduction de 2 € sur le tarif normal, sur présentation d’un justificatif et dans la limite des places disponibles
• Membre COS Autun et CCGAM
• Adhérent MGEN
• Groupe ≥ 12 personnes
• Étudiant < 26 ans
• Jeune < 18 ans
Réduction non applicable pour l’achat de billets dans l’heure précédant le spectacle.
Tarif J–30
Réduction de 4 € sur le tarif normal
Valable pour tous si le billet est payé au moins 30 jours avant la date du spectacle. Passé ce délai, les autres tarifs seront appliqués automatiquement.
Tarifs scolaires
Élèves et accompagnateurs sur le temps scolaire : Billet à 6 €
Tarif enfant
Pour les moins de 6 ans : Billet à 3 €

Modes de règlement

  • Espèces
  • Carte bancaire (à partir de 10 €)
  • Chèque (à l’ordre de l’OMC)
  • Chèque vacances
  • Chèque culture

Plan du théâtre municipal d'Autun

Conditions d'accès

  • Aucune vente de billet n’est effectuée dans les 10 minutes avant le début du spectacle.
  • Toute personne n’ayant ni billet, ni réservation, est priée de se présenter à la billetterie au moins 45 minutes avant le spectacle.
  • Tout billet réservé et non retiré 30 minutes avant le spectacle est remis en vente.
  • Une fois le spectacle commencé, les spectateurs retardataires seront systématiquement placés aux 2e ou 3e balcons selon les disponibilités.
  • Les séances scolaires sont ouvertes aux autres publics dans la limite des places disponibles.
  • Pour les personnes à mobilité réduite, merci de prendre contact avec le théâtre au 03 85 86 80 63.