Les expositions

Exposition temporaire au musée Rolin

Visitez la nouvelle exposition du musée Rolin

FANTASTIQUES!
Figures du monstre de l’Antiquité à nos jours
5 juillet 2019 - 31 décembre 2019

Rassemblant oeuvres d’art et d’archéologie, objets étranges ou exotiques, la nouvelle exposition du musée Rolin interroge ces étonnantes créatures "fantastiques" issues de l’imagination des hommes et la place qu’elles jouent dans notre quotidien, nos croyances et nos inspirations.
L’exposition s’intéresse à ces êtres surnaturels dont l’homme aime emplir le monde depuis les temps les plus anciens. Pégase, Méduse, sirènes… les divinités hybrides et créatures magiques peuplent les croyances de l’Antiquité et s’inscrivent jusque dans les objets du quotidien. Avec le christianisme, la notion du Mal est incarnée par le personnage du diable. Aujourd’hui ces êtres fantastiques nous fascinent et continuent d’apporter une part d’imagination poétique à notre perception du monde.
170 oeuvres issues des collections du musée Rolin et d’une douzaine de musées prêteurs pour explorer quelques facettes de cet inépuisable sujet, à travers différentes époques.
Un programme d’animations aussi diverses que surprenantes apportera son lot d’émotions à tous les visiteurs.

Au fil de l’expo

L’exposition entraîne le visiteur dans les limbes de l’étrange, du bizarre, et peut-être même de l’effroi.

Rez-de-chaussée
Sas d’entrée : Qui est le monstre ?

Accueilli par des miroirs déformants, le visiteur est tout de suite invité à s’interroger sur ce qui fait le monstre, quelle est l’étrangeté qui le caractérise.

Salle 2 : Un certain goût de l’étrange

Le cabinet de curiosité de Jean-Charles Moreux, architecte et décorateur parisien : meubles rares, pièces archéologiques et curiosités naturelles. 

Salle 3 : L’effroi et la puissance

Les êtres fantastiques tirent bien souvent leur puissance d’un « petit quelque chose en plus », par un attribut multiplié (comme les taureaux à trois cornes caractéristiques de l’époque gauloise ou par l’ajout d’un attribut supplémentaire.

Salle 4 : Des monstres près de chez nous

Le monstre n’est pas toujours celui que l’on croit et les plus anodins ont pourtant un petit air douteux. Une paire d’ailes dans le dos, voire fichée sur la tête, transforme un quidam en Mercure, un enfant en ange ou en amour. Mais pendant longtemps, les limites du monde connu laissaient la place à toutes sortes de spéculations et le lion ou l’éléphant semblaient aussi étranges que les licornes ou les sirènes.

1er étage
Salle 5 : jeux de monstres

Petite pause en milieu de parcours, des jeux pour se transformer en monstre ou inventer sa propre créature.

Salle 6 : Le héros vainqueur de monstre

La figure du héros terrassant le monstre, tel Thésée et le Minotaure, Persée et Méduse, Bellérophon et la chimère à l'Antiquité, les héros chrétiens, saint Georges, saint Michel ou sainte Marguerite, et les monstres antiques se transforment bien souvent en dragon, incarnation d’un concept chrétien : le mal.

Salle 7 : Des monstres séducteurs

L’infinie variété de créatures étranges, leur familiarité avec les hommes, les conduisent un peu partout dans les objets du quotidien : simples motifs décoratifs ou inspiration nouvelle pour les artistes 

Salle 8 : Le théâtre d’ombres de Christian Boltanski

Une oeuvre contemporaine fait danser sur les murs de l’exposition un petit théâtre de créatures étranges, belles et inquiétantes

Une exposition pleine de surprises... Activités et animations organisées dans le cadre de l’exposition

Jeux en libre accès pour les enfants et aussi pour les grands…

  • Jeu du « Qui est-ce ?»
    Chevalet en bois posé sur une table. Deux joueurs assis en face à face. Chacun a 12 images levées devant lui. Un joueur choisit une image que l’autre doit deviner par élimination en posant une question. Puis l’autre joueur pose sa question. En fonction des réponses, les images ne correspondant pas aux critères sont abaissées. Le gagnant est celui a trouvé le plus vite l’image que son adversaire a choisie.
  • Le freakshow
    Une cabine noire éclaire des monstres quand l’on passe son visage à l’intérieur. ‘Glissez votre tête dans l’ouverture et ouvrez les yeux ! ’
  • Le passage des anamorphoses
    Dans le sas d’entrée de l’exposition, des miroirs déformants renvoient aux visiteurs leur image déformée en être fantastique : le monstre n’est pas forcément celui que l’on croit…
  • La boîte à monstres
    Un panneau noir aimanté comporte deux ouvertures de la taille d’un visage (taille adulte et taille enfant). ‘Disposez autour du visage les éléments aimantés de votre choix (cheveux de feu ou de serpents, corps de sirène, ou poils, des écailles, des plumes….) pour vous transformer en créature. Placez votre visage dans l’ouverture et faîtes vous prendre en photo.’
  • Monster puzzle
    Une table et une chaise. ‘Assemblez les éléments sur le fond blanc pour créer votre animal fantastique : prenez une photo’.
  • Diaporama des manuscrits d’Autun
    Les manuscrits d’Autun abritent dans leurs marges enluminées de nombreuses créatures étonnantes, mystérieuses, amusantes, grotesques.

Visites guidées

  • Du 13 juillet au 20 août, les samedis à 15 h
    En compagnie d’un guide, découverte de l'exposition 
    Tarif : Entrée au musée + 2 € pour la visite
  • Dimanche 15 septembre à 15 h (durée 1 heure)
    Qui était Pégase ? Pourquoi les dieux gaulois ont-ils souvent des cornes ? D’où vient la figure du diable ? Agathe Legros, conservatrice en chef du musée Rolin, vous invite à traverser les époques à la recherche de ces êtres étranges dont nous peuplons nos croyances et souvent notre quotidien. Une occasion de découvrir d’étonnants objets, de drôles de personnages et d’essayer de mieux comprendre pourquoi l’homme leur a donné naissance.
    Tarif : Entrée au musée + 2 € pour la visite

Atelier pour les 6 – 12 ans

  • Les mercredis du 10 juillet au 28 août à 14 h (durée 3 heures)
    Dragon ou licorne ? Mon trophée de carton Trois heures de peintures, découpes et construction en 3D pour découvrir un univers
    féerique tout de cartons recyclés. Les enfants créent à leur goût une tête de dragon ou de licorne, qui apportera une touche de magie
    dans la maison !
    En collaboration avec l’association Mine de Carton
    Réservation obligatoire au 03 85 54 21 60 - musees.patrimoine@autun.com
    Tarif : 9€ par enfant

Tattoo Perform

  • Samedi 20 juillet à partir de 14 h
    Performance des tatoueurs de La Main Libre. Ko et Axel seront présents dans la cour du musée pour effectuer en live un tatouage de créature étonnante en version dos intégral.
    Plein tarif : 7,50€ - Tarif réduit : 4,50€ (accès exposition temporaire et collections permanentes inclus)
    Plus d’infos : facebook.com/lmltattooartshop/

Les dragons dans les collections autunoises

  • Dimanche 1er septembre à 15 h (durée 30 min)
    Visite guidée de l’exposition
    Le dragon est le plus souvent représenté comme un reptile ailé. Dans l’Antiquité classique, il incarne la sauvagerie terrassée par les héros de la mythologie. Au Moyen Âge, cette créature devient diabolique dans l’iconographie chrétienne.
    Tarif : 2€ par personne pour l’animation. Accès gratuit à l’ensemble des collections du musée dans le cadre de l’opération « 1e dimanche du mois ».

Êtres fantastiques et monstres au cinéma : projection et conférence au cinéma Arletty

  • Dimanche 29 septembre à 16 h 30
    Alien de Ridley Scott
    Laurent Huyart, réalisateur, analyste filmique et intervenant cinéma pour l’Education Nationale, nous donne rendez-vous pour aborder la fabrique d’un monstre. "Alien", ou quand apparut le premier monstre bio-mécanique de l’histoire du cinéma. Comment l’effroi s’est infiltré en nous, chez nous, dans notre présent et notre futur. Comment le monstre nous dépossède de notre corps pour accoucher d’une horreur toute contemporaine.
    Tarif : Tarifs cinéma - 03 85 52 05 54 -autun-cinema.com - En partenariat avec l’Université pour Tous de Bourgogne.
    D’autres films seront programmés en lien avec l’exposition durant la saison octobre-mars

La parade fantastique

  • Mercredi 14 août à 21 h 30
    Départ bas de l’avenue Charles de Gaulle et final sur la place du Champ de Mars.
    Une parade géante, musicale et lumineuse qui se termine par un final pyrotechnique endiablé. Tout droit sorties d’un tableau de Jérôme Bosch, deux créatures à la voix suave et envoûtante, une goule (vampire femelle) et une sirène à tête de cheval, parcourent la ville accompagnées de leur cohorte de poissons étranges et lumineux. Elles croisent soudain le chemin de sept tambours. Se fait alors entendre un répertoire singulier mêlant grands airs d’opéra et rafales de percussions tonitruantes ! Pour clore le défilé : final à couper le souffle avec percussions et étincelles.
    L’après-midi, à partir de 14 h Animations et activités artistiques autour des êtres fantastiques : histoires et contes, maquillage, ateliers créatifs ou encore dessins au sol pour un voyage imaginaire dans un autre monde. Tarif : Gratuit

Horaires et tarifs

  • Exposition ouverte du 5 juillet au 31 décembre 2019
    Jusqu’au 30 septembre : 10 h – 13 h et 14 h – 18 h
    Du 1er octobre au 31 décembre : 10 h – 12 h 30 et 14 h – 17 h 30
    Fermée les mardis, le 11 novembre et le 25 décembre
  • Plein tarif : 7,50€ - Tarif réduit : 4,50€
  • Pour mieux comprendre l’exposition :
    - Les panneaux explicatifs dans les salles de l’exposition et les cartels descriptifs des oeuvres sont bilingues anglais et français.
    - Petit journal de l’exposition pour ne rien manquer (en vente, 3€)
    - Jeux et manipulations en accès libre pour les enfants dès 6 ans (voir descriptif page 7).

Organisation

  • Commissariat général : Agathe Mathiaut-Legros, directrice des musées et du patrimoine, Ville d’Autun
  • Commissariat scientifique : Matthieu Pinette, conservateur en chef du patrimoine
  • Scénographie/graphisme : Studio graphique Indélebil, Dijon - indelebil.fr

Les Préteurs

Cent soixante-dix oeuvres sont rassemblées dans cette exposition, provenant des collections du musée mais aussi de plusieurs institutions :

  • Autun, bibliothèque Bussy-Rabutin
  • Beaune, musée des Beaux-Arts
  • Besançon, institut supérieur des Beaux-Arts (ISBA)
  • Besançon, musée des Beaux-Arts et d’Archéologie
  • Besançon, musée du Temps
  • Chalon-sur-Saône, musée Vivant Denon
  • Clamecy, musée d’Art et d’Histoire Romain Roland
  • Dijon, musée archéologique
  • Dijon, musée de la Vie bourguignonne Perrin de PuycousinDijon, fonds régional d’Art contemporain de Bourgogne (FRAC)
  • Dole, musée des Beaux-Arts
  • Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap)
  • Semur-en-Auxois, musée municipal

Légendes des illustrations

  1. Statuette : Taureau à trois cornes - Gaule romaine, Ier/IIe s.- Musée Rolin, ville d'Autun © S. Prost
  2. Applique de vase : Tête de faune - Gaule romaine, Ier/IIe s. - Musée Vivant Denon, ville de Chalon-sur-Saône © Ph. Bernard
  3. Modillon : Figure diabolique - France (Bourgogne), XIIIe s. - Musée municipal de Semur-en-Auxois © musée Rolin
  4. Lampe à huile ornée d'un griffon - Gaule romaine, Ier/IIe s. - Musée Rolin, ville d'Autun © musée Rolin
  5. Gouache : Médaillon central de la mosaïque de Bellérophon, Claude Jovet (1779 - 1842) - Musée Rolin, ville d'Autun © musée Rolin
  6. Peinture : Scène de duel, avec gnomes et grotesques, Maître dit 'de la Fertilité de l'oeuf' (Italie, XVIIIe s.) - Musée des Beaux-arts, ville de Dole © Jérôme Beg
  7. Aquamanile : Chevalier montant une licorne - Allemagne, XIVe s. - Musée des Beaux-Arts et d'Archéologie, ville de Besançon © Chipault & Soligny
  8. Pot couvert : Chinois et dragon, Pierre Duboc (Dijon, XVIIIe s.), Musée de la Vie bourguignonne Perrin de Puycousin, Dijon © J. C. Grosse
  9. Volet de retable : La descente du Christ aux limbes - Pays-Bas du Nord, XVe s. - Musée Rolin, ville d'Autun ©Jérôme Beg
  10. Théâtre d’ombres, Christian Boltanski, 1984 - Prêt du FRAC Bourgogne
Musée Rolin - 3 rue des Bancs 71400 Autun - Tel. 03 85 54 21 60