On bouge à Saint-Pantaléon !

Le site de ceux qui font bouger Saint-Pan !

Archive for juillet, 2018

Un grand soleil d’Afrique s’est levé sur Saint-Pan

without comments

 

À la fin juin, le Parc Robert Schuman a accueilli la traditionnelle Journée de l’Afrique autour d’un grand barbecue proposé par la Sauvegarde 71 en faveur de la solidarité. Les bénéfices réalisés au cours de la journée ont permis d’aider au financement de la onzième édition d’une initiative mise en oeuvre par l’association Terres de Cultures et le Centre intercommunal d’Action sociale (Cias) du Grand Autunois Morvan, avec la participation de multiples partenaires sur l’ensemble du territoire communautaire.

La Journée de l’Afrique a pour objectif de privilégier l’éducation à la citoyenneté par la promotion d’actions et d’échanges interculturels auprès du grand public.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Originaire du Congo, Christian Kibongui Saminou ( à droite) est un percussionniste qui partage ses vraies passions pour la musique, la poésie et… Claude Nougaro. Ki-bongo, sa compagnie, milite pour la reconnaissance de la musique traditionnelle d’Afrique et de sa valeur artistique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Charles Ouattara (à droite) participait à la journée. Ancien élève du Lycée militaire d’Autun, il est actuellement le vice-président de l’Assemblée nationale du Burkina Fasso.

 

 

À la veille de leurs vacances, les jeunes élèves du groupe scolaire Victor Hugo ont présenté un concert de percussions et de chants qu’ils ont préparé quelques jours auparavant avec la complicité de Christian Kibongui Saminou, un musicien et poète d’origine congolaise.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Athanase Kabré (Compagnie du Fil, Burkina Fasso), alias M. Bakary, est le conservateur attitré du très étonnant Musée Bombana de Kokologo dont il a ouvert les portes pour présenter la collection de curiosités et autres « inventions africaines à utilité variable ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Fanfare Olaïtan (Bénin) a réuni ses huit musiciens pour offrir un concert de cuivres, de percussions et de chants polyphoniques empreints de culture vaudou.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aux proches abords du Parc Schuman, Hacène Metref , coprésident d’origine kabyle du festival itinérant Racont’Arts, est également venu à la rencontre des habitants de Saint-Pan qui s’étaient réunis un peu plus tôt au bas de leurs immeubles. Au cours des échanges spontanés, Hacène Metref a surtout tenu à rappeler l’importance de la culture dans le quotidien de tous, en invitant le plus grand nombre à s’y impliquer.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Written by On bouge à Saint Pan

juillet 23rd, 2018 at 9:01

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
RSS
Facebook
Facebook
Google+
https://www.autun.com/onbougeasaintpan
Twitter