On bouge à Saint-Pantaléon !

Le site de ceux qui font bouger Saint-Pan !

Archive for mai, 2017

Une étude réalisée avec les habitants confirme qu’il fait bon vivre à Saint-Pantaléon

without comments

 

Cliquer sur les images pour les agrandir.

 

Dans le cadre d’un Programme de Rénovation urbaine (PRU) mené de 2007 à 2016, différentes actions destinées à améliorer la qualité de vie des habitants ont été menées à Saint-Pantaléon.

 

 

À l’issue du programme, une enquête en porte-à-porte réalisée auprès des résidents a permis de recueillir leurs avis ou leurs critiques et de mesurer leur degré de satisfaction en évaluant l’impact des importantes opérations de réhabilitation qui se sont poursuivies à Saint-Pan pendant plusieurs années.

 

 

En novembre 2016, 243 personnes (sur un total de 588 logements occupés) ont pris part à une étude portant sur l’environnement, les espaces extérieurs, le transport, la tranquillité, la sécurité, la lien social et l’attractivité. Le taux de participation au sondage a été chiffré à 41,3%.

 

Au cours de la réalisation de l’étude, on a observé une participation relativement forte des habitants des bâtiments 53, 54 et D.

 

Pendant l’enquête, on a également noté la représentativité importante des plus de 60 ans qui, pour une grande majorité, vivent à Saint-Pan depuis plus de 10 ans.

 

Les résultats de l’enquête ont été révélés et commentés aux habitants de Saint-Pantaléon au cours d’un repas partagé organisé à la salle Joseph Chanliau.

 

 

Les résultats présentés au public font apparaître que 83,6% des personnes interrogées sont satisfaites du Programme de Rénovation urbaine (PRU).

 

Avec 16,3% d’opinions favorables, l’agencement des espaces verts apparaît comme l’élément le plus satisfaisant dans la réalisation du PRU.

 

Viennent ensuite : l’embellissement général (12,4%), les travaux dans leur ensemble (11,1%), la réfection des chaussées, la modification de sens uniques et la création d’un rond-point et l’aménagement de pistes cyclables (10,5%)

 

 

Pour 17,7% des sondés, les chaussées et la circulation doivent en revanche faire l’objet d’améliorations tandis que 16,9% pointent l’insuffisance et la mauvaise conception des aires de stationnement.

 

Une enquête à la loupe

 

Environnement – Espaces extérieurs

 

 

76,5% des personnes interrogées estiment que l’entretien des espaces extérieurs s’est nettement amélioré.

 

En 2012, un habitant sur 2 se déclarait satisfait de l’entretien des espaces extérieurs à Saint-Pan. Quatre ans plus tard, ils sont 2 sur 3.

 

75,6% soulignent la diminution, voire la disparition des tags.

 

66,7% des foyers constatent la réduction sensible des dépôts d’ordures sauvages.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si le volume des encombrants a lui aussi diminué pour 60,7% des personnes interrogées, le tri des déchets est en outre bien respecté selon 59,5%.

 

En revanche, seuls 14,4% des foyers utilisent les bacs de compostage installés au bas des immeubles. Il semble que le public ne se sent pas encore concerné par ces aménagements récents.

 

57,1% des sondés (soit plus d’une personne sur 2) perçoivent une nette évolution des espaces de rencontres. La hausse est très nette par rapport à 2012.

 

 

65,9% des 243 participants témoignent de leur satisfaction quant à l’aménagement des bas d’immeubles, notamment aux Presles ou aux abords des maisons-fleurs et des nouveaux bâtiments de l’Opac.

 

A ce propos, le Conseil citoyen s’occupe de l’installation de nouveaux mobiliers urbains, en lien étroit avec les bâilleurs et les habitants du quartier qui sont demandeurs.

 

L’amélioration des équipements de détente et de loisirs est l’une des attentes les plus fortes des personnes interrogées. 41% d’entre elles en ont exprimé le souhait au cours de l’enquête.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Transports, déplacements, circulation et stationnement

 

L’étude révèle que des progrès restent à accomplir en matière de transports publics.

 

73,2% des 243 foyers sondés n’observent quasiment pas d’évolution dans l’organisation des transports publics.

 

D’après les personnes interrogées, il n’y a pas assez de bus (23,9%). Leur fréquence est trop faible en semaine et le quartier de Saint-Pan n’est pas desservi pendant le weekend (25,4%).

 

Plus d’une personne interrogée sur 2 (soient 59%) dit avoir modifié ses habitudes de déplacement, à pied ou à vélo.

 

51,4% observent une évolution des conditions de circulation à Saint-Pan. Mais des difficultés subsistent sur le secteur des bâtiments 22 à 26 et elles sont à l’origine d’une forte demande de ralentisseurs.

 

70,7% soulignent que le stationnement s’est amélioré. En 2012, 1 personne sur 2 déplorait des difficultés de stationnement. En 2016, 2 sur 3 se déclarent satisfaites.

 

Tranquillité et sécurité

 

75% des personnes interrogées s’estiment en sécurité dans leur quartier.

 

 

Lien social et attractivité

 

« Plus joli, moderne, agréable, accueillant, sympa… » : 82% jugent que l’image de leur quartier a été revalorisée.

 

Le taux de satisfaction atteint quasiment les 100% dans les secteurs des bâtiments 1 à 6 et des nouvelles constructions de l’Opac.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

58,8% perçoivent une amélioration de l’image de Saint-Pan à l’extérieur. Mais pour 42,2%, les opérations menées dans le cadre du PRU ne suffisent pas pour promouvoir ailleurs une image plus juste de leur quartier.

 

 

60% pensent qu’un public extérieur fréquente Saint-Pan dans le cadre d’activités ludiques et de détente, d’animations spécifiques ou de fêtes et d’événements particuliers.

 

 

Qualité de vie, ambiance, solidarités et lien sociaux

 

Une meilleure qualité de vie, confortée par une ambiance générale améliorée, est perçue à Saint-Pan depuis la fin des travaux de rénovation. C’est ce que confirme l’opinion favorable exprimée par 78,5% des habitants interrogés.

 

Pour 78,5%, les opérations de réhabilitation du quartier ont largement contribué à améliorer la qualité de la vie à Saint-Pan.

 

Depuis la rénovation urbaine, 71,6% des foyers interrogés constatent l’évolution marquée de la solidarité et du lien social entre voisins et habitants.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le parc Robert Schuman

 

42,1% affirment qu’ils fréquentent assez souvent ou régulièrement le parc Robert Schuman lors d’activités ludiques ou sportives, de moments de détente et de promenades.

 

En l’espace de 4 ans, le parc a connu une évolution spectaculaire. Une personne sur 2 s’y est rendue en 2016, contre 1 sur 5 en 2012. La fête de quartier organisée chaque année au début d’octobre reste l’un des temps forts de l’animation du lieu. ©Thierry Buisson

 

Une étude de programmation est en cours pour réfléchir à un nouvel aménagement. Les sondés souhaitent l’installation d’aires de jeux (63,8%), d’espaces de détente (33,6%), d’équipements sportifs ou la création d’un parcours de santé (19,5%). La réfection de l’éclairage est également une priorité pour 24,2 % qui aspirent à fréquenter un site sécurisé.

 

Animations du quartier, Jardins partagés, Prieuré saint Martin

 

Près de 55% se disent satisfaits de l’évolution des animations proposées en cours d’année à Saint-Pan.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

28,2% reconnaissent qu’ils passent régulièrement à proximité des Jardins partagés. Le lieu est agréable. Il est également propice aux animations et aux rencontres entre les habitants (26,9%).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

92,2% des 243 personnes interrogées affirment qu’elles connaissent le centre social du Prieuré saint Martin et 57,6% reconnaissent qu’elles le fréquentent régulièrement.

 

82,7% estiment que le centre social est à même d’améliorer la vie du quartier et d’accompagner ses habitants : aide administrative, loisirs et vacances, santé, médiation entre les familles et les structures publiques, actions de solidarité, relations parents-enfants, citoyenneté, nouvelles technologies, culture et emploi.

 

En conclusion

 

De nombreux points forts émergent d’une enquête réalisée en novembre dernier au domicile de 243 familles de Saint-Pantaléon.  Une grande majorité d’entre elles met d’ailleurs en avant les sérieux atouts dont leur quartier dispose à présent, au terme des importantes opérations de réhabilitation qui ont été menées de 2007 à 2016 dans le cadre du PRU.

Les personnes interrogées constatent ainsi des évolutions sensibles qui contribuent à améliorer le quotidien de leur quartier. Ces avancées sont significatives dans les domaines de l’environnement, du cadre de vie, de la solidarité, de la sécurité et du bien-vivre ensemble. Mais de l’avis de bon nombre, des efforts nécessitent d’être confirmés (image du quartier à l’extérieur, animations et espaces de rencontres, circulation et déplacement, tri des déchets), voire accentués lorsqu’ils concernent l’épineuse question du transport public.

 

 

Written by On bouge à Saint Pan

mai 2nd, 2017 at 5:26

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
RSS