On bouge à Saint-Pantaléon !

Le site de ceux qui font bouger Saint-Pan !

Archive for février, 2016

Saint-Pan prend la parole au sein d’un conseil citoyen

without comments

La loi de Programmation pour la Ville et la Cohésion urbaine du 24 février 2014 définit la création de conseils citoyens sur un ensemble d’environ 1 300 quartiers prioritaires en France, « situés en territoire urbain et caractérisés par un nombre minimal d’habitants et un écart de développement économique et social apprécié par un critère de revenu des habitants » (décret n° 2014-1750 du 30 décembre 2014).

Saint-Pantaléon est l’un de ces quartiers prioritaires.

 

Conformé

Selon les dispositions prévues par la loi du 24 février 2014, un conseil citoyen a été officiellement installé à Saint-Pantaléon en présence de Carole Dabrigeon, sous-préfète de l’arrondissement, et de Rémy Rebeyrotte, maire d’Autun. Les membres du nouveau conseil pourront ainsi s’associer à la prise de décisions portant sur des actions en faveur de leur quartier, imaginer et accompagner des projets, voire dialoguer et échanger autour de thèmes aussi essentiels que l’éducation, l’emploi, la santé, le logement, les transports ou la sécurité. Ils pourront également exprimer leurs attentes ou formuler des propositions.

 

Ils pourront

Le nouveau conseil citoyen de Saint-Pan est composé de 29 membres et il regroupe deux collèges. Le premier est celui des habitants et il en rassemble 20.  Le second collège réunit des représentants d’associations et des acteurs locaux.

 

29 membres siègent aujourd’hui au Conseil citoyen de Saint-Pantaléon.

Collège des habitants :

Malika Bendahmane, Besma Ben Nejma, Salah Benreguiga, Mohamed Ben Sdira, Flora Berger, Patrick Cayeux, Fairouz Cortot, Rémy Cortot, Nese Kaya, Burak Koçak , Angéline Lecomte , Elisabeth Lecomte, Meryem Manhouli, Nathalie Montero, Mina Mouchir, Huong NGuyen, Damien Pereira—Montero ,Brigitte Riche, Abed Serradj, Chantal Zancanaro.

Collège des associations et des acteurs locaux :

Céline Balleux (Odyssée Loisirs), Nuria Blanco (Association Noisettes et Tournesols), Françoise Chatelain (Association familiale), Gilbert Chevigny (Conseil de quartier de Saint-Pantaléon), David Da Silva (Association sportive Accueil et Prévention ), Houari Mefroum (Prévention spécialisée), Agathe Verhille (Les Ateliers nomades), Serpil Yilmaz (Vie de Quartier).

Serge Mawart et Taoufik Ben Sdira figurent sur une liste complémentaire.

xx

Lors de sa présentation officielle, le Conseil citoyen a révélé une très nette implication des jeunes et une importante représentation féminine.

 

L

L’installation d’un conseil citoyen a par ailleurs suscité en amont une forte mobilisation auprès d’habitants volontaires. Elle s’explique notamment par la dynamique des actions collectives engagées à Saint-Pan depuis quelques années et par la création plus récente d’un nouvel espace participatif sur l’initiative des Ateliers nomades et du centre social du Prieuré saint Martin.

 

LL

Le Conseil citoyen sera rapidement associé au suivi et au bilan du Contrat de Ville et il participera dès cette année à la prise de décisions concernant son appel à projets.  Dans leur phase opérationnelle, les contrats de ville entendent répondre aux enjeux locaux identifiés par leurs cosignataires dans les domaines du développement économique, de l’emploi, l’éducation, la santé ou les transports. Les actions qui seront mises en oeuvre d’ici 2020 mobilisent les politiques de l’ensemble des partenaires, avec l’étroite implication des habitants.

 

Pour mémoire,

Depuis 2015, l’Etat, la Ville d’Autun, la Communauté de communes du Grand Autunois Morvan (CCGAM) et différents partenaires financiers sont les cosignataires d’un Contrat de Ville pour une durée de six ans. Ils s’engagent ainsi à mettre en oeuvre un programme d’actions spécifiques destinées à réduire les inégalités sociales sur un secteur prédéterminé du quartier de Saint-Pan. Le périmètre du Contrat de Ville est constitué du parc d’habitat collectif étendu aux Ormes et à une partie des Drémeaux. (Source iconographique : http://www.geoportail.gouv.fr)

 

Au cours de son intervention, Rémy Rebeyrotte s'est réjoui de l'émancipation de Saint-Pantaléon au cours des dernières années, après avoir été longtemps tenu à l'écart. Son souhait

Au cours de son intervention, Rémy Rebeyrotte s’est réjoui de l’émancipation de Saint-Pantaléon au cours des dernières années, après avoir été longtemps tenu à l’écart d’investissements. En mesurant pleinement « les enjeux majeurs du vivre ensemble », il ambitionne désormais le rang d’un « pôle d’excellence » pour ce quartier d’Autun en pleine mutation.

 

DSC_0270

 

 

« Ce que vous allez vivre, c’est le volet humain de la Politique de la Ville, » a pour sa part précisé la représentante de l’État, Carole Dabrigeon, avant de rappeler les différents principes qui, en vertu de la loi de février 2014, inspirent la constitution et l’action des conseils citoyens : liberté, égalité, fraternité, laïcité, neutralité mais aussi souplesse, indépendance, pluralité, parité et proximité.

 

 

 

 

 

 

 

xxx

« Nous sommes conscients que cette aventure ne sera pas facile, a estimé Meryem Manhouli (Collège « Habitants »), mais nous sommes persuadés qu’elle en vaut la peine. »

 

Les membres du Conseil

Les membres du Conseil citoyen pourront bénéficier de l’accompagnement de Carole Mongouachon (Direction de la Cohésion sociale et urbaine +DCSU+, Ville d’Autun) et de Pierre Dinet, délégué du Préfet aux Quartiers prioritaires de la Politique de la Ville.

 

Le

Le Conseil citoyen pourra également compter sur l’appui et les conseils de Caroline Darroux (Cabinet Objectifs Territoires de Paroles, à droite de l’image) et d’Isabelle Neyrat, chargée de mission à la DCSU.

 

En quelques portraits…

 

xx

Rémy Rebeyrotte et Gilbert Chevigny (Conseil de Quartier de Saint-Pantaléon, collège « Associations et Acteurs locaux »)

 

xx

Une discussion spontanée se noue entre Carole Dabrigeon, sous-préfète de l’arrondissement d’Autun, et Mina Mouchir (Collège « Habitants »)

 

Mohamed

Mohamed Ben Sdira (Collège « Habitants »), Houari Mefroum (Prévention spécialisée, Collège « Associations et Acteurs locaux ») et Josette Joyeux, adjointe au maire d’Autun, chargée de la Cuture et de l’Animation. Parmi l’assistance, on notait aussi la présence d’Alain Durand, adjoint en charge des Travaux, de l’Habitat, de l’Urbanisme, des Equipements et de la Voirie. A ses côtés, Régine Devoucoux, conseillère municipale déléguée au Logement, à la Famille et à la Politique des Aînés et Roland Boissard, conseiller municipal chargé de la Concertation et des Conseils de Quartier..

 

 

Nuria Blanco (Noisettes et Tournesols, à gauche) et Chantal Zancanaro (Collège "Habitants").

Nuria Blanco (Noisettes et Tournesols, à gauche) et Chantal Zancanaro (Collège « Habitants »).

 

xx

Agathe Verhille (Les Ateliers nomades, à droite) et Magali Dupin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

xx

Nuria Blanco et Nese Kaya (Collège « Habitants »)

 

xx

De gauche à droite, Nese Kaya, Serpil Yilmaz (Vie de Quartier) et Carole Mongouachon (DCSU, Ville d’Autun).

Written by On bouge à Saint Pan

février 9th, 2016 at 12:44

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
RSS
Facebook
Facebook
Google+
https://www.autun.com/onbougeasaintpan
Twitter