On bouge à Saint-Pantaléon !

Le site de ceux qui font bouger Saint-Pan !

Archive for décembre, 2015

Depuis l’été, l’art du tricot urbain s’épanouit au Prieuré

without comments

DSC_8201

Gwenaëlle fouille dans sa mémoire pour y retrouver l’année 2005 et son petit appartement dont les fenêtres ouvraient alors sur la tristesse d’une place discrète de Montreuil. « L’endroit désertique avait une âme, mais il était squatté, livré à l’abandon » raconte l’artiste-plasticienne qui se souvient encore de ce fameux dimanche où le lieu avait endossé pour la journée les habits colorés d’un jardin éphèmère. « Avec quelques-uns, dit-elle, j’avais habillé d’un camaïeu de bleu le tronc usé d’un platane, en découpant et en assemblant des vieux pulls recueillis ici et là. »

DSC_8257

GwenaëlleLaine (25)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laine (38)

Gwenaëlle Le Boulluec était loin d’imaginer à l’époque qu’elle s’engageait une fois de plus dans la voie fraîchement ouverte de l’avant-garde, en devançant d’une courte tête ce mouvement encore confidentiel qui portait ailleurs les couleurs d’une nouvelle expression artistique.

On l’appellait déjà « Yarn Bombing » ou Tricot-Graffiti. On le baptisait aussi Tricot urbain ou Tricotag. Il s’ébauchait peu à peu à Houston, de l’autre côté de l’Atlantique et bientôt il gagnerait Londres avant d’aller convaincre le reste du monde. Dans l’idée qui fleurissait tranquillement au gré des continents, il s’agissait d’habiller de laine les paysages et les mobiliers urbains afin de les rendre plus personnels et plus humains.

« J’avais pratiqué ce travail de création il y a dix ans sans vraiment connaître le tricot urbain, confie Gwenaëlle, et je n’avais même pas imaginé que ça pouvait se faire autre part… »

DSC_8265

« J’ai découvert plus tard cet art particulier sur internet et son acte revendicatif m’a plu, » poursuit l’artiste dont la sensibilité créative et sincère affleure toujours en filigrane dans des travaux personnels à la diversité heureuse. « L’intérêt du tricot urbain, ajoute Gwenaëlle, est qu’il permet d’apporter du féminin en ville et d’y accrocher des choses que des femmes ont eu plaisir à réaliser ensemble. »

Voilà cinq ans, la jeune créatrice avait habilement paré de mailles colorées l’écorce des tilleuls de la cour carrée du Prieuré. Enthousiastes, passants et familiers des lieux avaient été conquis et il semblait presque naturel qu’on l’invite à y revenir cet été.

DSC_8278

Depuis août, un groupe – « très fort » appuie Gwenaëlle – s’est ainsi constitué à Saint-Pan et il rassemble à présent une bonne dizaine de personnes qui, deux fois par semaine, viennent fidèlement au Prieuré. Face à l’accueil du centre social, un bâtiment paisible en apparence entrebâille sa porte blanche sur la salle du Cocon où fleure bon la besogne dans un bourdonnement de causeries du jour. La pièce claire est chaleureuse. À même les tables poussées à la hâte vers le mitan, on a déballé la laine et les aiguilles dans un joyeux pêle-mêle.

Laine (2)

La lumière qui passe en douce par les hautes fenêtres est aussi franche que les sourires qui s’agrippent aux visages. Mais les néons qui veillent à l’écart sur la salle estompent les contours des générations et leur sobre halo n’éclaire ni l’âge, ni l’horizon social de chacun. Il y a là des enfants et des plus grands. Il y a là aussi des garçons et des filles. A entendre les discussions qui se nouent prestement à la pointe de leurs crochets, on a peine à croire que le plupart ne se connaissait pas il y a quelques semaines.

Laine (11)

DSC_8245

Beaucoup

Beaucoup tricotent avec leur expérience . D’autres sont un peu moins à l’aise avec des aiguilles et des crochets. Mais qu’importe. « Celles qui savent apprennent à celles qui ne savent pas, » explique Gwenaëlle. Dans le flot des discussions qui s’improvisent autour des tables, coulent aussi la transmission et le partage des savoir-faire.

 

XXX

 

DSC_8184Laine (28)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

XX

DSC_8195

Laine (9)Laine (42)

Laine (16)

XX

Tricoter, c’est être ensemble pour créer ensemble.

 

Laine (34)

Laine (4)Laine (14)

Laine (41)

Laine (20)

Dans la cour du Prieuré,

Dans une cour qui se métamorphose en hiver en un jardin fabuleux, on imaginerait volontiers que d’incroyables insectes ont tissé de bien étranges toiles…

 

DSC_8204

Laine (16)

Laine (3)Laine (27)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC_8189

DSC_8231

Laine (33)Laine (30)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laine (21)

Laine (13)Laine (32)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC_8242

DSC_8255

Laine (10)Laine (12)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC_8295

Laine (29)Laine (31)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC_8263

DSC_8228Laine (24)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC_8186

Laine (35)Laine (39)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laine (17)

DSC_8225

DSC_8302Laine (18)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laine (26)

Laine (36)

DSC_8224Laine (40)

 

 

 

DSC_8236

XXX

L’atelier « Tricot urbain » a lieu le mardi soir de 18 h à 20 h et le mercredi après-midi de 14 h 30 à 17 h au Centre social du Prieuré saint Martin. C’est l’une des différentes activités proposées au Cocon dans le cadre du projet participatif mis en place par les Ateliers nomades.

 

Written by On bouge à Saint Pan

décembre 18th, 2015 at 10:02

Posted in Animations

Tagged with ,

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
RSS
Facebook
Facebook
Twitter