On bouge à Saint-Pantaléon !

Le site de ceux qui font bouger Saint-Pan !

Archive for juin, 2014

Les archéologues tentent de retrouver les véritables origines du prieuré saint Martin

without comments

2 (5)

Pendant cinq jours, une équipe du service municipal d’Archéologie a mené des fouilles à Saint-Pantaléon, aux abords du Centre social du Prieuré saint Martin où se déroulent actuellement d’importants travaux de réaménagements. Les recherches dans les sous-sols ont eu lieu en même temps que des opérations de terrassements préalables à la création d’une liaison piétonne à proximité des bâtiments.

1 (4)

073064 (2)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1 (40)

Les recherches dirigées par Yannick Labaune, responsable du Service municipal d’Archéologie, ont permis de mettre au jour des vestiges datant du Moyen-Age et vraisemblablement de l’époque gallo-romaine, selon une hypothèse que les archéologues ont envisagée mais qu’ils doivent encore vérifier.

079

Au cours de la semaine, les habitants de Saint-Pantaléon ont pu participer à la découverte du chantier de fouilles, lors d’une visite organisée sur place dans le cadre de « Saint-Pantaléon, il était une fois…. la mémoire, un trésor à partager ». Cette initiative imaginée et mise en oeuvre par Isabelle Neyrat, chargée de mission PRU à la Mairie d’Autun, propose de croiser des outils et des regards sur le thème de la mémoire d’un quartier qui allie son histoire à sa modernité. Le projet « Mémoire de saint-Pan » s’appuie notamment sur un important programme de manifestations qui ont débuté en avril et s’achèveront en décembre.

058

077

Pendant cette visite à laquelle a participé un nombreux public, l’archéologue Yannick Labaune a longuement raconté et expliqué l’histoire du Prieuré, tel qu’on la connaît depuis ses lointaines origines.

D'après les textes anciens, le Prieuré saint Martin a été construit vers le VIe siècle après Jésus-Christ. Ce haut lieu de l'Histoire dédié au culte religieux était notamment constitué d'un cloître, d'une église abbatiale et de bâtiments utilitaires (boulangerie, écuries...)

D’après les textes anciens, le Prieuré saint Martin a été construit vers le VIe siècle après Jésus-Christ. Ce haut lieu de l’Histoire dédié au culte religieux était notamment constitué d’un cloître, d’une église abbatiale et de bâtiments utilitaires (boulangerie, écuries…)

L'ancien Prieuré a été partiellement détruit au milieu du XIXe siècle. Il ne subsiste plus aujourd'hui que les bâtiments qui abritent le centre social depuis la fin des années 70.

L’ancien Prieuré a été partiellement détruit au milieu du XIXe siècle. Il ne subsiste plus aujourd’hui que les bâtiments qui abritent le centre social depuis la fin des années 70.

Pendant cinq jours, les recherches menées dans les profondeurs du sol ont permis de remonter plus loin dans l'histoire du Prieuré pour tenter d'identifier d'éventuelles origines gallo-romaines.

Pendant cinq jours, les recherches menées dans les profondeurs du sol ont permis d’aller plus loin dans l’histoire du lieu pour tenter d’identifier d’éventuelles origines remontant sans doute à l’époque romaine.

 

D'après les archéologues qui en envisageaient l'hypothèse, il semblait probable que l'abbaye saint Martin ait été construite sur les fondations d'un ancien domaine agricole gallo-romain.

D’après les archéologues qui en envisagent sérieusement l’hypothèse, il paraît probable que l’abbaye saint Martin a été construite sur les fondations d’un domaine agricole gallo-romain, situé à la périphérie de l’antique cité d’Augustodunum.

Pour vérifier leur hypothèse, les archéologues municipaux se sont rendus sur place et ils ont organisé leurs toutes premières recherches sur un site qui n'a jamais été fouillé.

Pour le vérifier, les chercheurs se sont rendus sur place et ils ont mis en œuvre leurs prospections sur un site qui n’avait jamais été fouillé auparavant.

 

Dès le début de semaine, les premiers vestiges sont apparus aux abords immédiats de l'ancien prieuré, dont un mur épais, large d'environ 1 mètre, et de nombreux fragments de tuiles de terre cuite. Tout porte à croire que ces indices témoignent d'origines gallo-romaines.

Dès le début de semaine, les premiers vestiges sont apparus aux abords immédiats de l’ancien prieuré, dont un mur épais, large d’environ 1 mètre, et de nombreux fragments de tuiles de terre cuite. Tout porte à croire que ces indices témoignent d’origines gallo-romaines.

Les archéologues à l'origine de cette découverte devront toutefois procéder à des vérifications, en étudiant notamment de plus près les vestiges collectés et les relevés qu'ils ont effectués sur place.

Les archéologues à l’origine de cette découverte devront toutefois procéder à de multiples vérifications, en étudiant notamment de plus près les vestiges collectés et les relevés qu’ils ont effectués sur place.

080

Tout près des bâtiments, on a également découvert des vestiges datant très certainement du Moyen-Age.

Tout près des bâtiments, on a également découvert des vestiges datant très certainement du Moyen-Age.

 

Des sépultures ont été notamment mises au jour.

Des sépultures ont été notamment mises au jour.

Mais là encore, les archéologues devront mener des études complémentaires pour mieux connaître l'histoire du site.

Mais là encore, les archéologues devront mener des études complémentaires pour mieux connaître l’histoire du site.

Les fouilles effectuées pendant quelques jours à Saint-Pan s'inscrivent dans le cadre de recherches dites "préventives", menées en même temps que les travaux d'aménagements des abords du Prieuré saint Martin.

Les fouilles effectuées pendant quelques jours à Saint-Pan s’inscrivent dans le cadre de recherches dites « préventives », menées en même temps que les travaux d’aménagements des abords du Prieuré saint Martin.

Les recherches effectuées pendant quelques jours sur le terrain permettront d'établir un diagnostic des sous-sols aux abords des bâtiments.

Les recherches sur le terrain permettront d’établir un diagnostic des sous-sols aux abords des bâtiments.

Des études approfondies de ce diagnostic viendront par la suite compléter les connaissances que l'on a du prieuré afin d'enrichir son histoire à travers les siècles.

Des études approfondies de ce diagnostic viendront par la suite compléter les connaissances que l’on a déjà du prieuré afin d’enrichir son histoire à travers les siècles.

2 (19)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Written by On bouge à Saint Pan

juin 11th, 2014 at 9:57

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Notice: Undefined index: sfsi_plus_okIcon_order in /srv/data/web/vhosts/www.autun.com/htdocs/onbougeasaintpan/wp-content/plugins/ultimate-social-media-plus/libs/sfsi_widget.php on line 286

Notice: Undefined index: sfsi_plus_telegramIcon_order in /srv/data/web/vhosts/www.autun.com/htdocs/onbougeasaintpan/wp-content/plugins/ultimate-social-media-plus/libs/sfsi_widget.php on line 287

Notice: Undefined index: sfsi_plus_vkIcon_order in /srv/data/web/vhosts/www.autun.com/htdocs/onbougeasaintpan/wp-content/plugins/ultimate-social-media-plus/libs/sfsi_widget.php on line 288

Notice: Undefined index: sfsi_plus_wechatIcon_order in /srv/data/web/vhosts/www.autun.com/htdocs/onbougeasaintpan/wp-content/plugins/ultimate-social-media-plus/libs/sfsi_widget.php on line 289

Notice: Undefined index: sfsi_plus_weiboIcon_order in /srv/data/web/vhosts/www.autun.com/htdocs/onbougeasaintpan/wp-content/plugins/ultimate-social-media-plus/libs/sfsi_widget.php on line 290

Notice: Undefined index: sfsi_plus_weibo_display in /srv/data/web/vhosts/www.autun.com/htdocs/onbougeasaintpan/wp-content/plugins/ultimate-social-media-plus/libs/sfsi_widget.php on line 370
RSS
Facebook
Facebook
Twitter