Aménagement du parc Schuman

Publié le 29 avril 2019

Le parc de deux hectares retrouve son lustre. Les travaux commencent le 29 avril.

Poumon vert du quartier Saint-Pantaléon, le parc Robert Schuman est entièrement réaménagé.

Cet espace vert au coeur d'une zone très urbanisée composée de logements réhabilités, joue un rôle central dans la vie du quartier. 

Un parc urbain attractif pour tous les Autunois

Le plan d'aménagement est structuré autour d’un réseau de chemins desservant et délimitant des lieux dédiés. 

L'espace "jeux de ballon"

Aujourd’hui, la moitié du parc est occupée à l’est par un terrain de foot qui n’est plus homologué pour la pratique sportive officielle. Il sera remplacé par une aire pour « taper le ballon » créée à proximité du square Anne Frank.

Le théâtre de plein air

Au sud-est, sera installé le grand théâtre de plein air : une scène encadrée par des gradins en gabions (casiers
grillagés remplis de pierres) pour accueillir événements festifs et concerts. 

Le verger conservatoire

Le « verger de sauvegarde » sera planté de pommiers, poiriers, noyers; il jouxtera les jardins partagés et l’école Victor Hugo. Les nouvelles plantations vont privilégier les essences locales du Morvan.

Le labyrinthe végétal

Vers le nord du parc, un labyrinthe végétal, juste à la bonne taille d’1,20 m, invite à se balader et même courir entre
les haies de lauriers cerises, sans perdre de vue les plus petits qui iront s’y aventurer. 

La tyrolienne

A l'ouest en quittant le labyrinthe, des buttes plantées de bouleaux laisseront place à une tyrolienne.

L'espace "jeux d'enfants"

A proximité du Prieuré Saint-Martin, des toboggans aux formes inédites, et au sol, jeux de l’oie et de marelle illustrés de motifs en lien avec le patrimoine local séduiront les plus jeunes.

Préserver et valoriser le patrimoine végétal

Seuls cinq arbres seront abattus pour créer les accès. Les très beaux arbres qui ornent le parc depuis des
décennies resteront en place, comme l’allée de tilleuls menant aux vestiges de l’abbaye Saint-Martin, les vieux
marronniers, les châtaigniers.
Deux espaces de plantes à bulbe seront ensemencés et de nouveaux arbres ornementaux apparaîtront. La
traversée du parc sera facilitée par un réseau d’allées éclairées.
Sur cet espace est également prévue l’installation de noues intégrées dans le profil du parc pour recueillir les eaux de
pluie et éviter de surcharger les réseaux.

Des travaux en plusieurs phases

Le début du chantier, soutenu financièrement par la région Bourgogne-Franche-Comté et l’Etat
à hauteur de 30 %, est programmé au printemps prochain, selon la météo et les résultats du diagnostic
archéologique. L’ensemble des phases d’aménagement s’achèvera en 2020.

Le diagnostic archéologique

Les habitants de Saint-Pantaléon aiment leur histoire. Ils savent bien que sous leurs pieds, se cachent encore des trésors enfouis depuis plusieurs siècles. Ils ont vu les sarcophages mérovingiens découverts il y a quelques années. Alors, comme ailleurs dans la ville aux plus de 2000 ans d’histoire, les archéologues suivront attentivement le chantier d’aménagement au travers d’un diagnostic archéologique dont la première phase s’est déroulée en novembre.

Les entreprises impliquées

Chantier réalisé dans le cadre du "contrat de ville"

Partager :