Conférence : Kafka et nous, 100 ans après par Jeanne Bem, professeur des Universités honoraire.

Franz Kafka est un écrivain pragois, mort en 1924, de la tuberculose. Il avait tout juste 40 ans et il était quasiment inconnu. Artiste inspiré et citoyen modeste, il n’était connu que d’un petit cercle d’intellectuels et d’amis. A cette époque, l’Europe centrale était ébranlée, on changeait de monde. De plus, Kafka était juif et écrivait en allemand, dans un contexte compliqué, fait d’appartenances hybrides et de langues multiples. D’où cette inquiétude existentielle et cette étrangeté qui pénètrent ses romans et ses nouvelles de Kafka. Les lecteurs sont frappés par les éléments de dystopie qui s’insinuent dans la vie quotidienne des individus. Un aspect plus secret de ses textes, c’est l’humour – un humour « noir », ou un humour « juif », bien sûr. La célébrité de Kafka a été posthume. C’est après la Deuxième guerre mondiale (qu’il n’a pas vécue) que son œuvre est apparue rétrospectivement comme prophétique. Kafka et nous ? Il nous parle encore, car le sentiment de la catastrophe imminente ne s’est pas atténué, au contraire. Mais si Kafka est un auteur universel maintenant, il reste quand même difficile d’accès. La conférence se propose de donner quelques repères biographiques et des pistes de lecture. Pour que Franz Kafka ne se résume pas à l’adjectif « kafkaïen ».

Ouverture : Le 07/03/2024 de 20h30 à 22h30.

 

 

Localisation :
Hexagone - salle Gobetti, Boulevard Frédéric Latouche

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×